Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 novembre 2018

14-18 ...Fait fuir d’un coup tous les corbeaux

 

 

 

 

       A peine nommés par vos mères vous fûtes expédiés chez les ancêtres

       N’ayez crainte nous allons vous rendre hommage et déposer des gerbes

       Mais non disent-ils tour à tour

       Et la rumeur de mille voix enchevêtrées

       Fait fuir d’un coup tous les corbeaux

       Comprends enfin notre retour qui te dit de rire

       – Les mâchoires encore encombrées de glaise et de craie

       Soudain me reprochent mes chagrins et ma peur de l’hiver –

       Danse clament-ils danse sur les ombres très obliques de nos croix qui prennent la terre entière

       Rougis les radis  jaunis les blés

       Croque les pommes du temps

        Explose de joie simple

       Vis

       Et ton hommage de novembre vaudra toutes les fleurs 

 

        Raymond Prunier Poèmes 14-18 , éditions La porte

10:56 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : raymond prunier, editions la porte | |