Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 janvier 2022

Prochaine rencontre dans la drôme

271811230_10159772309544329_5369890679188017096_n.png

 

 

 

Dans le cadre des cafés littéraires de Montélimar

 



 

26 janvier 2022

Prochaine rencontre à Lyon

 

 

chavagnac corde de porcelaine.jpg

©paolapigani

 

 

Rencontre - déambulation litteraire

Renouer les liens ou la renouée des mots

Le mardi 1er février de 19h30 à 21h00 - bibliothèque du 7e Jean Macé

02 janvier 2022

Vœux

voeux.jpg

 

©paolapigani

 

La terre des uns
La terre des autres

Ressemblance
Dissemblance
Ont besoin
D'eaux vives
D'eaux douces
D'eaux troubles
Ou transparentes

Ainsi nos sentiments
Notre allant
Vers les autres
Vers soi -même

Que jamais ne cesse
Le mouvement
De la Terre nôtre
De l'Amour nôtre .

Tanti auguri a tutti

 

 

 

 

 

10:55 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voeux

31 décembre 2021

Vers l'an nouveau

lac devesset 1.jpg

lac devesset 2.jpg

lac devesset 3.jpg

lac devesset 4.jpg

©paolapigani

 

 

 

Aux confins de l'hiver

chercher une passerelle

entre les eaux glacées

pour marcher et atteindre

le plus lentement possible

l'an nouveau.

10:56 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lac gelé, ardèche, haute loire

25 décembre 2021

Noël

 

pier paolo pasolini,bernard vanel,éditions l'ours de granit

 

 

Très heureux Noel à tout le monde.

Célébrons presents et absents avec l' élan du cœur qui ne saurait faiblir.

 

L'an prochain, sera le centenaire de Pier Paolo Pasolini. Un hommage lui sera rendu, orchestré par l'ami Bernard Vanel: " Pasolini 2022-1922" recueil collectif à paraître en février aux éditions L'Ours de Granit.

15 décembre 2021

Un pan de ciel à découper

un pan de ciel.jpg

©paolapigani

 

 

Ce que je dis, ce que j'écris

ne tombe pas du ciel

Ce que j'écris est fait de ma vie

Et ma vie est faite avec la vie des autres.

 

Guillevic

 

 

 

 

Certains jours, je voudrais découper des pans de ciel bleu,  les envoyer à qui manque de lumière...

Pensées chaleureuses aux femmes, aux hommes rencontrés, il y a peu dans une des plus anciennes prisons de France grâce à l'association Lire pour en sortir.

 

21:39 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lire pour en sortir, prison, ciel, guillevic

10 décembre 2021

Evaristo

Evarsito photo Florence Chapuis Collection fondation Renaud.jpg

©florencechapuis

 

 

 

Ce qui soulève la terre et les astres

Cette aube dans le ciel déchiré

Ce feu qui prend aux chimères

Ne crains pas cette lumière qui t’étreint

Dépose ta coupe pleine

Entre l’effroi et la beauté

Ami

Tu n’as rien perdu de la vie

Quitte à présent la floraison des ténèbres

Va d’un pas égal

Entre ton enfance de berger et le grand horizon pâle

Où tu as ta demeure

Dépose  encore une poignée d’amandes et d’olives

Tes leçons de l’exil

Toi qui réfugié demandais des espadrilles

 Pour traverser l’innommable

Tu n’es plus l’étranger de personne.

 

 

Texte publié dans le numéro 65 de la revue Le Croquant 2010

 

 

 Exposition jusqu'au 19 décembre à la Fondation Renaud  au fort de Vaise.

 

 

05 décembre 2021

La chaise de Van Gogh , nouvel article

la chaise de Lino 3.jpg

©paolapigani

 

 

Un grand merci à Thierry Renard, aussi fort en amitié qu'en poésie.

 

Sur le site  En attendant Nadeau  . 1er décembre 2021

 

Paola Pigani, La chaise de Van Gogh. La Boucherie littéraire, coll. « Sur le billot », 108 p., 15 €

Il y a quelques livres, rares, qu’on ne cesse de relire, dont on ne parvient plus à se défaire. La chaise de Van Gogh, recueil de Paola Pigani, est de ceux-là. Histoire de chaises, vides pour la plupart, de vieilles chaises trouvées par hasard, celle de Vincent, le peintre devenu célèbre après sa mort, et celles, plus nombreuses, de Lino, le familier, tous les deux réunis pour l’occasion. Car cet ouvrage sonne comme un hommage aux accents de nostalgie. Le père, immigré italien, ouvrier-paysan, trieur de ferraille, saute d’une langue à l’autre. Le père est ici le personnage principal, au milieu des phrases offertes comme des vers accomplis, et comme des toiles peintes. Mais c’est la mère qui continue de faire lever la pâte à pizza. Et il reste tous les souvenirs, l’odeur du feu dans l’enfance, le bout du champ, les ciels d’hiver, les mains du père, la polenta, le dernier exil… À lire et à relire, sans fin. Un poème-récit où chaque mot compte. Émotion garantie. Thierry Renard

 

 

30 novembre 2021

Et ils dansaient le samedi

Dans la tase l'endormie.jpg

tase 27 3.jpg

tase 27 2 0211021_100130.jpg

tase 27 11 4.jpg

tase 27 11 1.jpg

tase 27 11 9.jpg

tase 27 115.jpg

©paolapigani

 

 

 
Samedi 27 novembre, la compagnie du Chien jaune a donné de la voix à la mémoire ouvrière de Vaulx en Velin à travers l'usine Tase. Malgré une température de , plus de 200 visiteurs ont répondu présents sur toute la journée pour écouter des extraits de différents livres  et  témoignages  liés à la cité Gillet, chanter l'Internationale et Bella Ciao à pleins poumons , le rouge au cœur , le bleu ( de travail) en tête et danser au son du musette avec l'accordeonniste Gregory Chauchat.
 
Merci aux association Vive la Tase, Dans tous les sens, L'improbable, Silk me Back, Gregory Chauchat.

 

 

Voici un aperçu de la journée :

https://soundcloud.com/user-271442180/journee-theatralise...

 

roman szonja.jpg

 

22 novembre 2021

Rendez-vous à l'usine

image002.jpg

Silk meback.jpeg

 

Bambane à la TASE du 27 novembre 

 

Rendez-vous au 4 Allée du Textile le samedi à 10h ou à 14h pour une visite théâtralisée d'1h30 de l'usine TASE.

L’accès au Passage des Viscosiers sera fléché à la sortie du métro. Vous trouverez aussi dans ce mail un plan qui vous mènera au point de rendez-vous.  

Tout au long de la journée, en plus des visites guidées, nous vous proposons :

·        Un espace débat et lecture avec Paola Pigani

·        Un espace dédié aux livres, affiches et documents disponibles sur l’ensemble Cusset-TASE

·        Un espace vidéo pour découvrir les témoignages des sœurs Bozi et des sœurs Pérez, anciennes ouvrières de l’usine

 

Après la visite de l’après-midi, dès 16 heures, il vous sera proposé de partager avec les organisateurs de la journée un moment convivial avec soupe, vin chaud, fromage et gâteaux.

De plus, il vous sera possible d’assister à une performance de Grégory Chauchat, accordéoniste qui évoquera aux côtés de Paola Pigani les bals musette des années 1930.

Contrairement aux visites guidées, il vous sera demandé une petite participation pour couvrir les frais de la fin de la journée :

 

10€ minimum

20€ en soutien à l’action menée pour donner la parole aux viscosiers.

Le paiement ne peut être réalisé que par chèque ou liquide.