Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 novembre 2018

Hommes de l’avenir, souvenez-vous de nous !

 

  • Le 9 novembre 1918, deux jours avant l’armistice disparaissait Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire. 

 

 

Apolinaire, hommes de l'avenir souvenez vous de nous, éditions La passe du vent

 

Crains qu’un jour un train ne t’émeuve plus 

Guillaume Apollinaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hommes de l’avenir, souvenez-vous de nous !

POUR SALUER GUILLAUME APOLLINAIRE

Auteurs : Collectif

collection :

date de parution 02/2018

ISBN : 978-2-84562-318-7

168 p. / Illustré / 14 x 20,5 cm / 12 €

Hommes de l’avenir, souvenez-vous de nous ! Une anthologie pour saluer Guillaume Apollinaire.
« Hommes de l’avenir, souvenez-vous de moi... », s’exclame Guillaume Apollinaire dans « Vendémiaire », le poème qui clôt son recueil Alcools, paru en 1913. Cinq ans plus tard, le poète disparaissait à trente-huit ans, terrassé par... la grippe espagnole, le 9 novembre 1918, deux jours avant l’armistice qui mettait fin à la Première Guerre mondiale.
Pour aider à « se souvenir », à travers l’auteur de Calligrammes, des dix millions de victimes de la Grande Guerre, le présent ouvrage réunit, dans la diversité de leurs voix, onze poètes ou écrivains de notre temps. Et regroupe aussi, outre le texte du spectacle créé à l’occasion de ce centenaire, une vingtaine de dessins dus à de jeunes artistes, qui ont aujourd’hui l’âge qu’avaient la plupart des combattants de 14-18.

SAMANTHA BARENDSON • GABRIEL BELMONTE • ALAIN FISETTE • ALAIN FREIXE • ALBANE GELLÉ • AHMED KALOUAZ • MICHEL KNEUBÜHLER • EMMANUEL MERLE • RAPHAËL MONTICELLI • PAOLA PIGANI • FRANCIS PORNON • JEAN ROUAUD

Autant de contributions pour redire avec un autre grand poète du 20e siècle, Jacques Prévert : « Quelle connerie la guerre ! ». Et quel précieux bienfait que la paix...

Une vingtaine de dessins choisis parmi ceux réalisés, sous la houlette de leur enseignant, Dominique Simon, par cent quarante – oui, cent quarante ! – étudiants de l’École Émile-Cohl illustre cet ouvrage.

Illustration de couverture : Dominique Simon.

01 novembre 2018

Toussaint

christ exit 2.jpg

(...) par le nom

la pierre se change en stèle

par le vide

la stèle devient stèle d'aucun nom

le nom existe pour témoigner du vide

le nom retourne au vide vers les noms à venir

vide à l'intérieur du vide

pierre dans le cœur de la pierre

source à la source de la source (...)

 

Shu Cai Le ciel se penche sur nous La passe du vent

 

 

30 octobre 2018

Ce soir avec Vincent

 

 

 

Un de mes derniers manuscrits La chaise de Van Gogh se balade encore chez plusieurs éditeurs .

En attendant une réponse , je vais dormir sous l'arbre de Vincent et sa  nuit bleue...

22:18 Écrit par Paola Pigani dans Musique, Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : van gogh, schubert