Guillevic 2016linoines

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 juin 2018

L'avaleur avalé

 

Dans SplAtch, la poésie veut cogner, la poésie veut démâter la verticalité managériale, la poésie veut  dégrafer les cadres, la poésie veut  nous prendre citoyen au col.

La poésie veut, la poésie peut.

par  injonctions, jamais paradoxales

avanti

 avale

 slide

bouge

dérouille

vacille

enfile gueule de l'emploi

 

 SplAtch, imaginez  le corps écrasé du consommateur,  jouisseur du monde multiple, du cadre moyen à supérieur, très moyen ou très supérieur, sous perfusion d'une novlangue terriblement performante, langue éco-numérique-mondialiste à la diable.

Avec  la voix de Béatrice Brérot, lisez en apnée, regardez vous dans la glace

splAtchez  ou rendez l'âme, riez jaune  moutarde!

(...)

dans mon cadre de vie idéal

je slide en live

je slide en live

sur les pistes bien lisses

du top mangement

je slide en live

& en novlangue

en hiver comme en été

pour annoncer la véritable résolution managériale

la plus importante opération de ma boite

 

je totale stable

je totale stable

je suis le pouvoir automate visible

de  mon entreprise ou de mon administration matricielle

je suis homo sapiens sapiens

& j'ai les capacités

de mon cadre de vie idéal

je suis un cadre

je suis mon cadre

 

j'impacte positif affirmatif

le cadre assertif simple

et optimise quelques effets hypnotiques

j'exhibe mes performances

je suis un cadre

je suis un cadre & j'encadre d'autres cadres dans la cadre

j'encadre d'autres homo sapiens bien cadrés

qui cadrent encadrent

alignent justifient

bien à droite

bien à gauche

j'encadre & bien cadré

je converge rationnel

en rites &enseignes

je suis le big joe du slideshow

la bimbo du power point

car dans mon cadre de vie idéal je powerpoint

powerpoint

powerpoint

POWERPOINT!

(...)

SplAtch, Béatrice Brérot , éditions Color Gang

 

 

 

LECTURE de  Béatrice Brérot  (splAtch ! et de la suite infinie du monde est dans le colimaçon, qui vient de paraître aux éditions Plaine page.

Jeudi 7 juin à 19h
Librairie le Bal des ardents
17 rue Neuve
69001 Lyon
04 72 98 83 36

 

22:07 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : béatrice brérot, splatch, éditions color gang

31 mai 2018

A Saint Malo

 

 

 

A saint Malo, j’ai vu ma première hirondelle

Il s’en étonne

Vélibor est un grand homme

Moi pas

Il est écrivain chez Gallimard

Moi pas

Nous portons des tennis de la même marque

Nous parlons  peu sous les projecteurs

Brouillons les pistes

Impossibles de la Bosnie

De la vieille Yougoslavie

Lui fils de personne dans la guerre

Moi fille d’un père  promis au coup de fusil  

Des oustachis

Vélibor est un grand mât

Moi je penche un peu

Il sauve mes lunettes d’une horde de lycéens prêts à  les piétiner

Ils sont nombreux à couvrir les cris des mouettes dehors

Vélibor me dépose un baiser sur la main

Avant d’emprunter le grand large

A Saint Malo, j’ai vu mon premier voyageur

 

11:07 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : etonnants voyageurs, vélibor colic

30 mai 2018

étonnants voyageurs

Vélibor.jpg

00:59 Écrit par Paola Pigani dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)