Guillevic 2016linoines

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 février 2013

C'est un jour indicible

 

 

 

C’est un jour indicible

On ne sait pas

Ce qui se lève

Avec tout notre sang

Qui ne dort jamais

Ce qui se lève

Entre nos jambes

Entre nos bras

Aux quatre points cardinaux

De notre dernier sommeil

Un vol d’étourneaux

Le ciel serré

Contre les arbres

Les mots qu’on n’a pas dits

Le gant perdu hier

La main qui manquera désormais

Pour dire Adieu


Paola Pigani

 

 

 

20:56 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.