Guillevic 2016linoines

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 juin 2013

Quand il n'y aura plus de lumière...

 

Jusqu'à la fin-parlez.Qu'ils ne sachent pas combien vous avez pitié d'eux.

Jusqu'à la fin-cachez leur les nouvelles fissures dans les murs, dans les nuages, dans les silences, dans l'ombre du figuier mort.

Ne leur dites rien des morts-et des vivants, encore moins.

Inventez- n'importe quelle raison

pour qu'ils rebroussent chemin le plus vite possible;

et qu'ils laissent tout tel quel:

les feuilles, les oiseaux, les dimaches, les caresses, les manuscrits mal ficelés sous la table (...)

 

 

 

Casimir Prat Tout est cendre Le dé bleu 1995

11:20 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : casimir prat

Les commentaires sont fermés.