Guillevic 2016linoines

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 décembre 2014

Grange blanche 2

 

Chez nous

46% des pies-grièches écorcheurs ont disparu ces dix dernières années

Mais

sur toute l'agglomération

Nous avons tous un rat chacun

 

Grange blanche

Le ginko a laissé là tous ses écus

Sur la chaussée humide

Un homme trace sa journée

L'attaché case bat son flanc

Ville ville

Berce le chaudement car il a froid

Il a deux trous rouges au fond des yeux

 

 

 

 

 

 

©paolapiganisecuredownload (1).jpg

10:20 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.