Guillevic 2016linoines

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 janvier 2015

Lundi

 

 

 

Patience

Plus haut à l'ombre des ruines on verra

Un jardin un peu penché

Comme une consolation

Plus loin au plus fort du silence

On pourra peut-être habiter une maison

 

Paola Pigani

 

06:09 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.