Guillevic 2016linoines

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 mars 2015

Insomnie

 

 

 

Sur mon insomnie

Dépliée bien à plat

Le moteur du frigidaire

La pluie tranquille

Un homme au masque de papier d’argent

Possibles futurs

Le mimosa d’un jardin ami

un verre de lait

Ce qui reste à vivre

Ce qui reste à écrire

 

Les oiseaux de l’aube

12:36 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.