Guillevic 2016linoines

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 octobre 2015

Le pont Mathurine

Formule: la frontière c'est comme un pas en avant. On marche dedans et on ne le sait même pas!

Minaret: La frontière...C'est l'entrée du village.

Peccadille: Ah non!La frontière, c'est la sortie du village.

Edredine: Est-ce la philosophie?

Minaret: C'est l'ironie!

Peccadille: C'est la porte de l'église et la plaque d'égout.

Giboyeu: C'est l'envers du décor, de l'autre côté de la vieille peau!

Formule: C'est le front ridé des tentures rouges.

 

Le pont Mathurine. Joël bastard Editions Lanskine

14:50 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : joel bastard, editions lanskine

Les commentaires sont fermés.