Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 juillet 2016

Ce qui n'a pas de nom

 

Juillet 2016

 

On a chassé les juifs, les tsiganes,

On a chassé les arabes, les sorcières,

On a chassé le s communistes, les migrants,

On a chassé les fantômes, les Pokémons

Peut-on capturer la nuit qui s’avance vers nous ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19:02 Écrit par Paola Pigani dans Musique, Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : louis chedid

Les commentaires sont fermés.