Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 juillet 2016

Constellation du chien ou canicule

 

 

 

 

 

 

Ce n'est pas le soir

Qui tombe

Ni le jour

Ni la chaleur

 

Des enfants courent encore

Sur l'asphalte chaude

Une brigade de femmes de ménage

Quittent les bureaux

Avec leurs seaux, leurs balais

Des sourires las en haut de leur corps

Et rien qui vaille

Sur la réglisse de leurs jambes gonflées

 

Un homme est étendu

Raide

Sur le trottoir

Son chien seul répond

À l'appel

Monsieur?

 

 

 

 

 

 

22:17 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.