Guillevic

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 août 2016

Du ventre de la terre

 

 

 

 

 

 

Vau en Pré,Guillermet JP©JFGuillermet

 

 

 

Il ne s'appelait pas frère

Il ne s'appelait pas bête

Fils de l'homme peut-être

On ignore  qui a laissé choir sa nacelle

Dans l'herbe folle

C'était la saint Jacques

on lui a donné le nom du jour

Lui est resté le gout du lait de brebis

qu'on lui faisait couler en bouche

Il a grandi Jacques, il a forci

A sept ans il tenait fourche et faux et regardait au loin

tomber les nuages de la robe de Dieu

Écrire il n'a jamais su

 Trop d'eau dans sa tête disait-on

Il lui manque un vendredi

À 17 ans il a voulu porter chasuble

et paroles dans les prés

Un jour, il s'est glissé dans la chapelle

 Les poches pleines d'argile

A craché dans ses mains

A essayé sur la pierre des lettres des bâtons

A dessiné l'enfant inventé de rien

avant la vie après

Frère Jacques né du ventre de la terre

 

 

Pour Jean-François Guillermet

22:12 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guillermet jf, vaux en pré

Les commentaires sont fermés.