Guillevic

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 janvier 2017

A force d'être vent

 

 

 

perché l'aria azzurra
diventi casa
chi sarà a raccontare
chi sarà

ovla kon ascovi
me gava palan ladi
me gava
palan bura ot croiuti

sarà chi rimane
io seguirò questo migrare
seguirò
questa corrente di ali

 

Fabrizio De Andre

 

Je suivrai ce courant d'ailes...

 

Fabrizio De Andre, Luvi De Andre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

©paolapigani

 

14:11 Écrit par Paola Pigani dans Musique, Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fabrizio de andre, luvi de andre

Les commentaires sont fermés.