Guillevic 2016linoines

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 octobre 2017

L’infiniment moyen

 

 

 

A égale distance de l’infiniment grand des galaxies et de l’infiniment petit des atomes se situe l’infiniment moyen. Espace impalpable et discret où règnent sans éclat les concepts mous du consensus, de la mornitude, du renoncement progressif et du demi-sommeil.

Un robinet d’eau tiède y diffuse à jet modéré une pensée convenue, mitigée, mi-raisin.

L’infiniment moyen est l’axe caché du monde. L’infiniment moyeu. Il nous traverse en permanence de sa menace. Celle de nous aspirer dans un demi-cercle vertueux d’amours médiocres, d’amitiés fades et de bonheurs blêmes.

Sa couleur : le beige sidéral.

Didier Tronchet L’univers à peu prés Editons Les échappées

20:21 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : didier tronchet, édition les echappées

Les commentaires sont fermés.