Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 avril 2019

Mon œil

 

 

 

 

elle  passe et repasse un  vieux balai sur les dalles fendues

de sa terrasse

y laisse son  petit tas d'ombres et de fleurs de glycines

rit du chat qui se roule dans la récolte inutile

14:29 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.