Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 août 2019

En enfance

 

 

 

boucles d'herbes et de chaleur aux chevilles

nous marchions sur des chemins vivants

tracés par un chien indocile et confiant

15:30 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.