Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 août 2019

Morire

 

 

 

 

 

 

vivrais-tu entre mangrove et sable fin sur une lagune dévorée de soleil?

 parfois tu t'imagines être un carabe vert mordoré

tu  franchirais de longues croûtes de terre et de sel

jusqu'au vertige de l'eau

tu te vois déjà

 t'ébrouer entre ciel et mer

happé par le faisceau d'un orage

ne laissant dans cette vie

qu'un revers de médaille

 

11:06 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.