Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 août 2019

Amazonia

 

 

 

 

 

 

 

 

Une âcre odeur de forêt en feu m'est parvenue dans le sommeil
la gorge irritée les mots calcinés
j'ai laissé la nuit redescendre plus bas que terre
en serrant très fort une étoile dans mon poing

09:46 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amazonia | |

Les commentaires sont fermés.