Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 janvier 2018

Au fil de l'hiver

Fil d'hiver.jpg

 

 

Les oiseaux se taisent

l'arbre écoute son ombre

respirer

 

quelques pinces à linge

sur un fil du jardin

comme un moment d'escale.

Georges Bonnet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

04 janvier 2018

Lichen

 

 

Le Grés bas

 

Je découvre

Le bal des buis

Leurs accolades

 Des murs doux comme des corps endormis

Couverts de mousse verte

J'aimerais avoir les cheveux couleur de lichen

Mais ils sont comme les feuilles de chêne en hiver

Je me fonds dans leur empire.

 

 

 

15:06 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le grés bas | |

02 janvier 2018

Pierre à silence

 

 

C'est une grande pierre plate,

 Une dalle, une stèle?

Je ne sais pas la nommer

Je  la baptise  pierre à silence

Parce que les oiseaux ne s'y posent pas

Une pierre si lisse  et inutile ne peut-être qu'une pierre à silence.

Elle est plantée au bord du champ d'oiseaux

 Où les merles viennent par dizaine avec des alouettes

J'y dépose des graines de courge et des pépins de pommes

 En vain

Je pense au champ des merles du Kosovo

A cette bataille  de 1389 qui opposa  des princes chrétiens des Balkans contre l'empire Ottoman

 Ici l'herbe est écrasée de  pluie, à peine foulée par les renards

Ici la paix  ne laisse pas de traces

 

 

21:52 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le grés bas | |

15 décembre 2017

Ici

 

 

 

 

Le grés bas, résidence d'écrivain

 

 

 

Au mitan de ma retraite  d'écriture , je fais l'inventaire de ce qui me reste pour tenir jusqu'à la  fin: un bol de sel marin,  3 sachets de  levure  1, 500 kg  de farine pour le pain, 500gr de riz, 2 boites de  sardines portugaises, une plaque de chocolat noir, 12 figues sèches, 2 fromages de chèvre, 4 œufs, un paquet de Pueblo, un pain de savon d'Alep, 4 pommes, 10 mandarines , un fond de tristesse, 4 citrons, 3 oignons,  du sucre roux, 5 pommes de terre, 2 carottes, 250 gr polenta, 500 gr  spaghetti,  un bloc de parmesan,  le manque de toi, 300 gr flocons d'avoine, 1/2 paquet de café,  un pot de coulis de tomates, un fond de miel, un pot  de gelée de coing, 18 noix, des livres: Erri de Luca, Octavio Paz, Guillevic, Marcus Malte, Conrad, Joël Baqué, Pierre Bergounioux,  Didier Daeninckx, René Guy Cadou, un demi litre  d'huile de noix, du bleu des causses.

 Depuis mon arrivée, j'ai jeté 2 stylos, brûlé un demi carnet de papier d'Arménie, lu des  livres de femme, cassé un verre. Je n'ai plus de feuille blanche.

19:55 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le grés bas, résidence d'écrivain | |

13 décembre 2017

Le bon Grés et l'ivresse

 

 

Chaque jour commence à ma fenêtre

Chaque page également

Les degrés de lumière sont les degrés de l'écriture

J'aime écrire sans lampe

Dans la confiance des yeux et du cœur

A la nuit tombée

Je prépare une soupe, fais cuire le pain, casse des noix

La radio vient remplir la cuisine puis  Internet

Je n'ai plus une minute à moi

Je danse en écoutant   Tokyo Kiss

 

 

 

18:14 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le grés bas, arthur h, roman en cours, provisions | |