Guillevic 2016linoines

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 janvier 2013

Coupé du monde

 

 

 

 

 

En 1912 Edvard Munch peint

un arbre coupé du monde

Le tronc jaune

 

un arbre coupé du monde

à la pulpe claire et épaisse

 une chair de lait caillé

 

blessure de forêt

claire indolore

le tronc jaune

 

un beau gisant plein

 de la sève des morts

quand ils s'apprêtent

pour le voyage.

 

Paola Pigani

15:39 Écrit par Paola Pigani dans peinture, Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : edvard munch

Les commentaires sont fermés.