Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 mai 2013

Odio le tue risposte

08:18 Écrit par Paola Pigani dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eva mon amour | |

27 mai 2013

Variations sur solitude

08:31 Écrit par Paola Pigani dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | |

25 mai 2013

Mangé nos restes

 

 

 

J’ai mangé nos restes

 saisi une par une chaque miette

de pain sur la table

Respiré l’odeur de nous

Dans cette chambre étrangère

 replié le ciel d’hier

Ecrit ces mots sur un post –it

Glissés dans la poche de mon  jean

Levis San Francisco 28-30

Tout est passé dans la machine à laver

Sur les fragments de papier humide

Retrouvé seulement

Ces mots

Pain  Nous  Ciel  Hier



Paola Pigani   Indovina

12:08 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |

23 mai 2013

Pena de l'alma

09:59 Écrit par Paola Pigani dans Des films, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : charlie chaplin, capossela | |

21 mai 2013

Le costume de Diego

 

 

 

 

Frida Khalo en 1939  

endosse le costume de Diego

Coupe sa natte noire

Son corps ses cheveux

flottent longtemps

Dans la nuit Mexicaine

 

New York - Moma aout 2011

La jeune femme qui surveille

 la salle des Picasso

Porte aussi un costume

 trop grand pour elle

Noir sur son corps noir

Elle ne fait d’ombre à personne.

06:29 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : frida khalo, new york | |

19 mai 2013

J'avoue

10:11 Écrit par Paola Pigani dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : charlie tango | |

16 mai 2013

Camarades poètes

 

 

 

 

Ils piaffent les camarades poètes

Dans les écuries du réel

Où pissent des enfants cambrés de rire

  des femmes traversent

 les murs

Sur leurs talons aigus

 

Tout ce qui chantait

 ne chante plus

Ce qui mordait

 ne mord plus

Le chant des Assedic

Le chant des partisans

Le goutte à goutte SMIC et RSA

 

Les camarades poètes

Se reconnaissent-ils  entre eux ?

On ne sait plus rien

Depuis que l’un d’entre-eux

A crié en pleine rue

Je veux mourir de vivre

Depuis qu’on  a exhumé le corps d’un autre

Mort il y a 40 ans pour y trouver des substances toxiques

 

Status et cumulus en nombre aujourd’hui

Sur le ciel de France

Importantes précipitations

sur les régions Bretagne, Rhône-Alpes 

Le poète survivant

N’a pas mis ses chaussures neuves aujourd’hui

Il ne sait pas encore

En descendant dans la rue

Qui des nuages ou du trou à sa semelle

Va dévier sa trajectoire.


Paola Pigani


Texte lu le 8 avril 2013 au Cédrat

avec Le syndicat des poètes qui vont mourir un jour

 

10:31 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |

14 mai 2013

Pas à pas...

09:43 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |

12 mai 2013

Viviamo per vivere

Photo0388.jpg©paolapigani

21:20 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pasternak | |

11 mai 2013

Laver son linge

Photo0767.jpg

21:14 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | |