Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 avril 2013

Les aveugles

LES AVEUGLES

 

 

Un poète lit ses poèmes à des aveugles.
Il ne pensait pas que ce serait si difficile.
Sa voix se trouble.
Ses mains tremblent.

Il ressent comment chaque phrase
est soumise à l’épreuve des ténèbres.
Le poème doit se débrouiller tout seul,
sans lumières, sans couleurs.

Dangereuse expérience pour les étoiles du poème,
l’aube, l’arc-en-ciel, l’inconsistance des nuages,
la lumière des néons, le clair de lune
le scintillement argenté du poisson dans l’eau.
le vol silencieux de l’aigle dans ses hauteurs.

Le poète lit - il est trop tard pour ne pas lire -
un enfant au pull jaune dans une prairie verte,
les innombrables toits rouges au fond de la vallée
le tourbillon des numéros sur le maillot des joueurs
une femme infiniment nue par la fente d’un porte.

Il voudrait bien taire - mais c’est impossible -
la saints alignés sur le porche de la cathédrale,
les gestes d’adieu échangés par la fenêtre d’un train,
les verres du microscope, le chatoiement d’une bague
le cinéma, les miroirs, les portraits dans l’album.

Mais les aveugles ont beaucoup de gentillesse,
de tact et d’indulgence.
Ils écoutent, sourient, et applaudissent.

Il y en a même un qui vient trouver le poète
une livre à la main ouvert à l’envers
pour lui demander un autographe invisible.

 

 Wislawa Szymborska

12:14 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wislawa szymborska | |

27 avril 2013

Ritratto

IMG_0000.jpg

©jokuckzynski

 

 

Angoulême années 80...

12:06 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | |

26 avril 2013

Colors of NY

NY colors.JPG

©paolapigani

12:02 Écrit par Paola Pigani dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : new york | |

25 avril 2013

Largué

La sente monte en lacets douloureux

De partir  de départ  d'exil

Celui qui profère ces phrases

Quelles sont ses bannières

Est-ce pour cela que tu peux  ne peux le suivre

 

Le petit garçon est pâle dans l'obscurité

Tout vient de l'obscurité

La joie même

Délicat sourcil penché sur la douceur de tes sillons

Et ces noms mystérieux que tu auras plus tard

L'envie de connaître

 

Tant de visages traversés

Avec l'illusion d'y découvrir un jour

La substance de ta propre matière

Et la quitter jusqu'au soir suivant le jour.

 

Yve  Bressande

 

 

Fractions d'infinis Jacques André éditeur.2012

11:53 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : yve bressande | |

23 avril 2013

Lino

IMG_000632.jpg©robertolongari

 

Te souvient-il de cet exil ? 

...De ce costume acheté à Bruxelles pour ton alliance avec Demain

Cet accordéon dans tes bagages qui s’ouvrait comme un pain

Pour que le chant des tiens bénisse le voyage...

 

...Te souvient-il des saisons aux cordages serrés, de ton cœur oubliant

L’escarpement de la tâche et des forêts où tu allais couper du bois

Pour acheter nos chaussures et gagner la fierté

Ta vaillance pour qu’ici demeure une clairière où

La vie se confonde avec la bonté de la terre et des bêtes...

 

Paola Pigani

12:18 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |

22 avril 2013

Addeco

Les portes du tram ont un souffle poussif

A l’ouverture

A la fermeture

A chaque arrêt

Même voyage en trois temps

Un homme grand brun

Veste rouge

Frappée des lettres

ADDECO BTP dans le dos

Son pantalon de peintre est maculé de tâches

Il descend à l’arrêt des Essards

D’un pas majestueux

Il regagne sa vie

Meilleur espoir masculin.


Paola Pigani  

 

 

11:48 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |

21 avril 2013

Uccelli

11:45 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lucio dalla | |

20 avril 2013

Indovina

Femme aux yeux

Sans fond

 

Sur la nuque

Un énorme nid

de cheveux noirs

 

Sur son t-shirt

En lettres bleues

Incrustées de paillettes :

Don’t touch me.



Paola Pigani

11:40 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |

16 avril 2013

Un peu de bleu

PA140008.JPG

©paolapigani

13:19 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | |

15 avril 2013

Etre là

 

 

 

Il n’y a rien de nécessaire,

Sauf être là, à chaque instant, de plus en plus.

 

Henry Bauchau

 

DSC09586.JPG

©paolapigani

13:04 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | |