Guillevic 2016linoines

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 avril 2015

Ici ou là

 

 

Ici ou là je demeure vivant

sans rien savoir des heures

ni du ciel

sans grand avenir sans mémoire sans

cet apaisement fragile du sommeil

et presque sans souci

du meilleur ou du pire

 

Jean- claude Pirotte

15:20 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pirotte

Les commentaires sont fermés.