Guillevic 2016linoines

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 mars 2016

Bleu de travail Prix René Leynaud

 

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

 

Je fais ce que je peux. Avec mes silences et le reste. Avec mes peurs de bête. Avec mes cris d'enfant qui ne débordent plus. Je fais ce que je peux. dans ce petit bain de cruauté et de lumière. Dans les éclats de sucre et de mensonge. Dans la délicatesse. Dans la violence du temps qui piétine nos rêves. Dans nos petits pataugements précieux. Un matin après l'autre. Un oubli après l'autre. Un mot sur le suivant. Je fais comme tout le monde. Avec le ciel et sans les dieux.

Thomas Vinau Bleu de travail. Edition La Fosse aux ours

 

celui-la n'est pas prêt de s'asseoir poète

qui remercie la nuit, la solitude et la drogue.

Le vin blanc, les lampes à breloques,

les  lourds rideaux d'honneur

lui font le teint pâle.

Il sourit aux questions

Il n'en pense pas moins

Il n'en est pas moins poète

 

 

 

TThomas Vinau, bleu de travail, La fosse aux ours edition,prix René Leynaud 2016d©paolapigani

 

Thomas Vinau aux grilles de l'opéra de Lyon après avoir reçu le prix René Leynaud...

 

Les commentaires sont fermés.