Guillevic 2016linoines

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 décembre 2017

Le bon Grés et l'ivresse

 

 

Chaque jour commence à ma fenêtre

Chaque page également

Les degrés de lumière sont les degrés de l'écriture

J'aime écrire sans lampe

Dans la confiance des yeux et du cœur

A la nuit tombée

Je prépare une soupe, fais cuire le pain, casse des noix

La radio vient remplir la cuisine puis  Internet

Je n'ai plus une minute à moi

Je danse en écoutant   Tokyo Kiss

 

 

 

18:14 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le grés bas, arthur h, roman en cours, provisions