Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 novembre 2018

Au Roi

 

 

 

 

Au Roi 

 

Il ne faut pas toujours le bon champ labourer :

Il faut que reposer quelquefois on le laisse,

Car quand chôme longtemps et que bien on l'engraisse,

On en peut puis après double fruits retirer.

Laissez donc votre peuple en ce point respirer,

Faisant un peu cesser la charge qui le presse,

Afin qu'il prenne haleine et s'allège et redresse

Pour mieux une autre fois ces charges endurer.

Ce qu'on doit à César, Sire, il le lui faut rendre,

Mais plus qu'on ne lui doit, Sire, il ne lui faut prendre.

Veuillez donc désormais au peuple retrancher

Ce que plus qu'il ne doit sur son dos il supporte

Et ne permettez plus qu'on le mange en la sorte,

Car, Sire, il le faut tondre et non pas écorcher. 

 

Sonnets inédits d’Olivier de Magny

A. Lemerre éditeur, 1880

23:35 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gilets jaunes, roi, saint just malmont | |

Les commentaires sont fermés.