Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 octobre 2014

Sur la piste de Mirko 5

 

 

 

12:50 Écrit par Paola Pigani dans Des livres, Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ardit gjebea, albania, paola pigani | |

18 septembre 2014

Prix Cinelec

Le Prix Cinelec Dorothée Théson me sera remis

samedi 20 septembre à la bibliothèque

de Joinville le Pont

pour mon premier roman

N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures.

03 juin 2014

Prochaines rencontres à Jarnac, Saint Yriex, Ruelle, Angoulême

 

 

 

 

 

Je serai présente au festival littératures métisses à Angoulême

du 6 au 9 juin .

Le programme détaillé est accessible grace au lien ci-dessus.

 

Avant le festival:

Mercredi 4 juin - 18h15

Rencontre tout public à la médiathèque de Jarnac

animée par Georges Monti

 

Jeudi 5 juin - 14h30 

Partenariat avec Djala Michto rencontres tsiganes

(CS Les Alliers, CSCS Amicale Laïque, Mairie de Saint Yriex)

Rencontre scolaire au collège de Saint Yriex

18h30

Rencontre tout public à la médiathèque Saint Yriex

animée par Bernard Magnier

21 mai 2014

Prochaines rencontres à Chambery

 

 

Trois jours de rencontres avec des collégiens, lycéens, détenus et auteurs sélectionnés par ce 27ème festival du premier roman:

 

 

www.festivalpremierroman.com/
 

05 mai 2014

Prochaine rencontre à Turin

 

VENERDÌ 9 MAGGIO 2014 – ORE 16.00 – 18.30

Sala Deposito Legale

Biblioteca Universitaria Nazionale Torino

(Progetto “Esprit Libre” a cura di Hélène Leng)

 

VINCENT JOLIT RACCONTA IL SUO PRIMO ROMANZO: “CLICHY”

Quando il dottore Louis porta a termine la redazione del suo primo romanzo, chiede ad Aimée, la segretaria dell’ambulatorio di Clichy, di batterlo alla macchina. Il titolo è “Viaggio al termine della notte”. Di questa segretaria e del lavoro svolto sappiamo proprio poco. Pertanto Clichy inventa. Dà una seconda vita a questa prima lettrice dimenticata. Ci racconta la sua infanzia, i suoi desideri d’emancipazione e l’immenso lavoro che ha accettato di portare avanti. [Quarta di copertina]

 

PAOLA PIGANI RACCONTA IL SUO PRIMO ROMANZO:

“ N’ENTRE PAS DANS MON ÂME AVEC TES CHAUSSURES”

Nella primavera del 1940, attorno al fuoco, gli uomini del clan hanno lo sguardo buio. Un decreto vieta la libera circolazione ai nomadi e le roulotte sono ferme. In tempo di guerra, gli zingari sono considerati pericolosi. D’altronde, la Kommandatur di Angoulème presto richiederà a tutti quelli della Charente di essere radunati nel campo di Alliers. Alba, nella spensieratezza dell'infanzia, ci entra con la sua famiglia. A quattordici anni, non sa che ci dovrà passare sei lunghi anni, scanditi dall’appello del mattino, dalla brodaglia annacquata e scolorita, dal ritorno degli uomini dopo le giornate di lavoro… In questo tempo sospeso, lontana dai boschi e dai cavalli, diventerà donna in mezzo alla follia degli uomini. Non entrare nella mia anima con le tue scarpe, dice il proverbio: non si entra impunemente dagli Zingari, né nel loro presente né nella loro memoria. Eppure Paola Pigani ci entra con passo delicato, e con un tono narrativo libero e leale, che ravviva la loro parola, il loro dolore e la loro fierezza. (Quarta di copertina)

 

02 avril 2014

Prochaine rencontre à Cognac

29 mars 2014

Prochaines rencontres en Poitou

 

 

! Le 1er avril à 20h30 à la Librairie Brin de Lecture, 23 rue Porte de Paris – Thouars

Le 2 avril à 19h à la Librairie des Halles, 1 bis rue de l’Hôtel de Ville – Niort

 Le 3 avril à 18h ( en partenariat avec La Librairie du Rivage et La Ligue des Droits de l’Homme ) à la Maison des Associations 61 bis rue Paul Doumer – Royan

 ! Le 4 avril à 18h ( en partenariat avec le Texte Libre) à la Bibliothèque de Cognac, 10 rue du Minage

Paola Pigani a grandi en Charente dans une famille nombreuse d’origine italienne. Elle y rencontre la communauté manouche et en particulier une femme ayant été internée au camp des Alliers. Cet épisode méconnu de l’histoire française lui inspire son premier roman N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures publié aux éditions Liana Levi en 2013. Poète et nouvelliste, Paola Pigani a obtenu en 2006 le Prix Prométhée de la Nouvelle pour Concertina(ed. Du Rocher).

«L’époque est complexe et Paola Pigani s’abstient de tout jugement facile. Elle lutte simplement contre l’oubli.»Le Matricule des anges

 

12:19 Écrit par Paola Pigani dans Agenda, Des livres, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poitou, paola pigani | |

15 février 2014

Prochaine rencontre

Fête du livre de Bron dimanche 16 février

 

Léonora Miano / Paola Pigani 

 

êtres sans destins

 

Dans La saison de l’ombre, Leonora Miano évoque les conséquences de la 

traite négrière en donnant la parole à ceux qui l’ont subie dans leur chair et 

qui ont été contraints de vivre dans la perte. Paola Pigani met en scène, dans 

N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures, l’internement des Tsiganes 

pendant la Seconde Guerre mondiale en faisant entendre la voix de ceux qui en 

furent victimes. Deux drames de l’histoire qui ont contraint les hommes à s’arracher 

à leur destinée et à vivre la douleur de la discrimination, du déracinement ou de 

la déportation. 

SALLE DES PARIEURS

 

 

LéONORA MIANO née à Douala au Cameroun, 

s’installe en France en 1991. Auteur de romans 

dont Contours du jour qui vient (prix Goncourt 

des lycéens 2006, Plon) et La saison de l’ombre 

(prix Femina 2013, Grasset).

 

 

15:05 Écrit par Paola Pigani dans Des livres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : léonora miano, paola pigani, bron | |

12 janvier 2014

Prochaine rencontre en librairie

 

  Les Cafés Littéraires  de la librairie Lafontaine à Privas accueillent :

 

 

Paola Pigani, mardi 14 janvier à 20h30, à Hors-les-Murs

Paola PIGANI présentera N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures (éditions Liana Levi, l'un des succès de la dernière rentrée littéraire, au cours de cette soirée. Elle sera également reçue pendant l'aprés-midi au Lycée Vincent d'Indy, son livre ayant été sélectionné parmi les oeuvres retenues pour le Prix Lafontaine Lycéen 2014.
« N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures, dit le proverbe tsigane. On n’entre pas impunément chez les Manouches, ni dans leur présent, ni dans leur mémoire […] Je ne sais que peu de choses finalement. J’écris sur des silences, sur un lieu qui n’existe plus. Alexienne devient Alba et j’entre dans une autre âme à pieds nus. ». Parce qu’elle a recueilli les confidences d’Alexienne, la vieille Manouche, et découvert cette photo qui montre les siens, enfermés par les Allemands et la police française au camp des Alliers en 1940, Paola Pigani a éprouvé la nécessité d’en faire histoire, racontant l’adolescence internée d’une jeune tsigane et son passage à l’âge adulte au cœur de la guerre. Un premier roman d’une grande sensibilité, plein de curiosité et de respect pour ce peuple farouche, un magnifique hommage à sa fierté…, une lecture à conseiller à tous, et à Manuel Valls !

21 novembre 2013

D'Alexienne à Alba

Alexienne enfant.jpg

 

Alexienne qui m'a suivie entre les lignes de mon roman N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures a aujourd'hui 88 ans!

Je lui souhaite de vivre avec quiétude toute la clarté de ce jour .