Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 juillet 2019

Premier été sans elle

 

 

 

 

 

 

 

premier été sans elle 

à chaque anniversaire je souffle

sur n'importe quoi

juste pour sentir l'air sortir de ma bouche

et dire

Mama

le premier mot prononcé peut-être

la goutte de lait perdue au coin des lèvres sur le menton dans le cou

c'est long parfois le chemin d'une goutte d'une seule

premier été sans elle

mes tympans se dilatent pourtant

absorbent aspirent

de plus en plus prompts à boire les sons ,

les mouvements sonores des oiseaux que j'ignorais presque jusque là

à part les corvidés

peut-être ne suis-je plus un corps vidé

je m'emplis d'hirondelles de flamands , de merles

je ne marche plus que dans les rues sans moteur

les yeux au ciel

et voici qu'ils m'arrivent dessus

les oiseaux de l'été

entrent par une oreille

sortent par l'autre

moi qui me croyais déficiente auditive

je deviens la tangeante, la traversante

la renouée aux oiseaux