Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 octobre 2018

Ce soir avec Vincent

 

 

 

Un de mes derniers manuscrits La chaise de Van Gogh se balade encore chez plusieurs éditeurs .

En attendant une réponse , je vais dormir sous l'arbre de Vincent et sa  nuit bleue...

22:18 Écrit par Paola Pigani dans Musique, Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : van gogh, schubert | |

21 décembre 2016

La chaise de Van Gogh 2

 

 

 

Il faut tirer fort sur la courroie

Attendre que le moteur soit chaud

Fendre la chair des arbres

Ne pas avoir peur

La tronçonneuse entonne son chant triste

Toute la forêt gémit

La lame tranche

Le silence des arbres

Leur fratrie

Je tire les branches au fur et à mesure

Mon travail d’enfant

C’est là que j’apprends

à me méfier des cimes

 de la chute

A ne pas griffer les autres

Il faut rassembler

Nos bras n’ont pas de fin

Nos jambes restent petites

Mettre en tas

Jusqu’à la cathédrale de feu

Qu’on va s’offrir avant d’aller aux vaches

 

Résultat de recherche d'images pour "van gogh autoportrait"

19:00 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pigani, van gogh | |

16 décembre 2016

S'aimer

 

 

 

 

Afficher l'image d'origine

18:59 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : van gogh | |

31 octobre 2016

La chaise de Van Gogh 1

 

  

Le monde part de tes épaules

pour descendre à tes pieds

que tu laves devant la porte

dans une bassine en émail

une eau de foin

de quoi faire la minestra

mais non, tu la jettes en riant

sur le jasmin qui a toujours soif

tu chantes

Io sono un’povero negro

tu en mets plein tes savates

 

 

 

Tes mains vivantes

Accrochent tout

La force de tourner

les pages du ciel

Même sales

Infléchir aux saisons le rythme du travail

Les mise bas des bêtes, les semis, les coupes de foin, les moissons

 Passer l’endaineuse, la botteleuse, la herse

Chaque jour une maîtresse

 

 

 

 

Extrait d'un recueil en voie d'achèvement   La chaise de Van Gogh.

Où le peintre ne fait qu'une minuscule apparition par le vide de sa chaise.

 

image

 

 

 

La Chaise, photo Roswitha Guillemin

Chambre n° 5 occupée par Vincent Van Gogh les 70 derniers jours de sa vie à l’Auberge Ravoux, Auvers-sur-Oise

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10:42 Écrit par Paola Pigani dans Des livres, Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : van gogh, roswitha guillemin, paola pigani | |