Guillevic 2016linoines

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 mars 2015

A ce que nous avons quitté

 

 

Nous revenons à ce que nous avons quitté,


à ce qui nous a quitté. Dans nos mains


un tas de clés, qui n’ouvrent


ni porte ni tiroir ni valise –


nous les faisons tinter et nous sourions,


n’ayant plus personne à tromper,


surtout pas nous-mêmes.

 

Yannis Ritsos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13:06 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ritsos

Les commentaires sont fermés.