Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 août 2018

Frère de plume

 

 

 

 

erri de luca, souvenir du Mont Noir, Villa Marguerite Yourcenar, prochain roman

 

 

 

Les souvenirs appartiennent au règne des oiseaux, ils laissent une plume quand ils s'en vont.

Grâce à elle, on sait à quelle espèce ils appartiennent.

 

Erri De Luca

02 mai 2018

Revenir

Arbre géant.jpg

 

Suis-je vraiment revenue du Mont Noir?

Les oiseaux ne m'ont pas facilité l'écriture . Pire ou mieux , ils l'ont ralentie, ébaudie, chahutée, et tout cela avec les arbres, le vent, la pluie, la petite Marguerite , l'a encore nourrie, abreuvée, désordonnée, travaillée jusqu'à douter de tout, jusqu'à aimer ce Tout.

le mont noir

 

30 avril 2018

L’œil des lettres

 A la Villa Yourcenar, une impressionnante galerie de portraits d'écrivains  donne une épaisseur particulière aux murs. Ces portraits ont été réalisés par Louis Monier, surnommé L'Oeil des lettres.

J'ai eu la chance de me voir offrir le mien lors de ma résidence , il y a quelques jours.  

 

Merci Louis

 

 

 

Louis Monier, Villa Marguerite Yourcenar

 

 

10:42 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : louis monier, villa marguerite yourcenar | |

29 avril 2018

Le chant des autres

 

 

 

Ne pas nommer les créatures

descendre dans la même gorge

Ici je suis captive heureuse

les oiseaux me tiennent à leur merci

A l'aube déjà

ils m'encordent

je lâche mon fil d'écriture

je dois les écouter 

je pourrais les gronder de me déporter ainsi

leur en vouloir

A cause d'eux, je déraille, je déparle, je m'évite, je m'invente

je repars vers une contrée nouvelle en passant par ma contrée de naissance

Les arbres de là-bas étaient égaux dans l'inconnu

Les arbres d'ici, j’apprends à les nommer

Sur mon  territoire d'enfance, j'ignorais la limite des mots

Tout pouvait être silence, page blanche.

Ici sur le Mont Noir, je n'ai pas le choix: écrire

Même si le chant des autres est le plus fort..

 

 

lampla (11).JPG©d.lampla

23:13 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : villa marguerite yourcenar, le mont noir | |

15 avril 2018

Prochaine rencontre au Mont Noir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 18 avril - 20h

À la rencontre des auteurs : Anaïs Llobet Paola Pigani Patrice Robin

En partenariat avec le réseau des maisons d’écrivains des Hauts de France et le festival Résonances.

Villa départementale Marguerite Yourcenar – Entrée libre

11 avril 2018

De ma fenêtre

Des fenetres d'Hadrien.jpg

Cette nuit des oiseaux m'ont tiré du sommeil.

Combien étaient - ils , impatients de soleil

dans les séquoias, les hêtres, les chênes?

Au matin, la brume dure jusqu'à dix heures

épaisse comme le silence des près

Il faut attendre la vraie lumière  pour libérer l'horizon

et, du Mont Noir apercevoir, disait-on jadis , cinq royaumes  :

le royaume des Flandres

le royaume de Belgique 

le royaume de Hollande

le royaume d'Angleterre

le royaume des cieux

15:46 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le mont noir, villa marguerite yourcenar | |

09 avril 2018

Prochaine rencontre à Esquelbecq

 

 

 

 

 

 

08 avril 2018

Travailler

 

 

bureau de travail.jpg

 

 

 

Gros appétit de travail ne veut pas dire grosse mangeaison.

Cet ami écrivain me rassure: si l'écriture n'avance pas, c'est qu'elle se purifie...

 

 

14:33 Écrit par Paola Pigani dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : villa marguerite yourcenar | |

04 avril 2018

Vivre en noir et blanc

marguerite1.jpgMarguerite Yourcenar me prête sa demeure par procuration jusqu'à fin avril dans une zone blanche sur le mont Noir   .

J'ai avec moi du papier blanc pour écrire, des bottines en caoutchouc noires pour aller marcher  à l'aube sous les arbres  autour de la villa .

L'écriture et les oiseaux des Flandres  me redonnent déjà des couleurs  .

23:12 Écrit par Paola Pigani dans Des livres, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : villa marguerite yourcenar | |