Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 octobre 2012

Winfried Veit

DSC_0034.JPG

(...) Me consolent aujourd'hui ta voix qui ne crie pas, et ta clarté d'entaille, qui sont venues à moi.

Tu ne fais pas ce qu'ils veulent. Tu ne sais pas ce qu'ils veulent.

Tu peins, tu vis, tu sculptes à contretemps, à rebours des violences, et tu résistes.

Tu affames la mort et elle n'a plus de charme (...)

 

Marie Thérèse Peyrin Un jardin de visage Le Réalgar Editions.2012.

17:46 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : winfried veit, marie thérèse peyrin, le réalgar | |

Les commentaires sont fermés.