Guillevic 2016linoines

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 juillet 2014

Qui donc nous a retournés de la sorte ...

Qui donc nous a retournés de la sorte que,

Quoi que nous fassions,

Nous avons toujours l’air de celui qui s’en va ?

En haut de la dernière colline, celle qui

Pour une dernière fois lui fait voir toute la vallée,

Il se retourne, s’attarde

-ainsi vivons-nous, faisant sans cesse

 Des adieux.

 

Rainer Maria Rilke, huitième élégie de Duino

 

 

 

12:03 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rilke

Les commentaires sont fermés.