Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 décembre 2017

La même rengaine

 

 

 

 

 

 

Il faut toujours finir

Le jour le mois l’année

C’est la même rengaine

Depuis l’éternité

 

Pareil pour le poème

A jamais en suspens

L’échéance du terme

La prime d’assurance

 

Il faut se résigner

A n’être qu’à demi

Pauvre et sans cesse riche

 

D’espérances tronquées

De songes caverneux

De jouets détraqués.

 

Jean- Claude Pirotte Vaine pâture Edition Mercure de France

07:12 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pirotte | |

26 décembre 2017

Mon vrai cadeau

Guillevic mon cadeau.png

10:52 Écrit par Paola Pigani dans Des livres, Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guillevic ouvrir | |

Cadeau

roman en cours

 

ceci n'est pas mon cadeau de Noël

bien qu'une authentique cuisinière à bois  De Dietrich 

ça ne se refuse pas

C'est un élément de détail comme dirait l'autre de mon  roman en cours

10:43 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roman en cours, de dietrich | |

23 décembre 2017

Des miettes

 

 

 

 

Des miettes

 De phrases

 De pain

Des pépins de pomme,  de poire

De parcours dans le récit, la narration

 Des épluchures de potimarron, céleri, oignon

Des raclures de textes

Des chutes 

 Des mots qui s'éparpillent, se rassemblent, clapotent, infusent.

 

10:36 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chantier d'écriture | |

21 décembre 2017

Sans titre

 

 

 

Cherchez, cherchez, oiseaux

Jules Supervielle

 

signée grés bas mes sentes secrètes.jpg

10:25 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : résidence de pure fiction | |

18 décembre 2017

Irregulars

IRREGULARS from NotWorkingFilms on Vimeo.

07:42 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : irregulars, fabio palmeri, journée des migrants | |

15 décembre 2017

Ici

 

 

 

 

Le grés bas, résidence d'écrivain

 

 

 

Au mitan de ma retraite  d'écriture , je fais l'inventaire de ce qui me reste pour tenir jusqu'à la  fin: un bol de sel marin,  3 sachets de  levure  1, 500 kg  de farine pour le pain, 500gr de riz, 2 boites de  sardines portugaises, une plaque de chocolat noir, 12 figues sèches, 2 fromages de chèvre, 4 œufs, un paquet de Pueblo, un pain de savon d'Alep, 4 pommes, 10 mandarines , un fond de tristesse, 4 citrons, 3 oignons,  du sucre roux, 5 pommes de terre, 2 carottes, 250 gr polenta, 500 gr  spaghetti,  un bloc de parmesan,  le manque de toi, 300 gr flocons d'avoine, 1/2 paquet de café,  un pot de coulis de tomates, un fond de miel, un pot  de gelée de coing, 18 noix, des livres: Erri de Luca, Octavio Paz, Guillevic, Marcus Malte, Conrad, Joël Baqué, Pierre Bergounioux,  Didier Daeninckx, René Guy Cadou, un demi litre  d'huile de noix, du bleu des causses.

 Depuis mon arrivée, j'ai jeté 2 stylos, brûlé un demi carnet de papier d'Arménie, lu des  livres de femme, cassé un verre. Je n'ai plus de feuille blanche.

19:55 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le grés bas, résidence d'écrivain | |

14 décembre 2017

Au travail

 

 

 

 

 

 

grés bas allez au travail !.jpg

 

Rien ne peut être fait sans la solitude. J'ai créé autour de moi une solitude qu'on ne soupçonne pas.

Picasso.

10:17 Écrit par Paola Pigani | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : résidence d'écriture | |

13 décembre 2017

Le bon Grés et l'ivresse

 

 

Chaque jour commence à ma fenêtre

Chaque page également

Les degrés de lumière sont les degrés de l'écriture

J'aime écrire sans lampe

Dans la confiance des yeux et du cœur

A la nuit tombée

Je prépare une soupe, fais cuire le pain, casse des noix

La radio vient remplir la cuisine puis  Internet

Je n'ai plus une minute à moi

Je danse en écoutant   Tokyo Kiss

 

 

 

18:14 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le grés bas, arthur h, roman en cours, provisions | |

11 décembre 2017

A cause des oiseaux

 

 

 

 

Ce matin j'ai posé sur la pierre  en lisière du pré

une poignée de  graines

du potimarron cuisiné hier

Un rouge gorge arrive en premier

 Peine perdue

Une seule graine l'étoufferait il n'est pas fou

Un pipit, une alouette ne  s'y risquent pas

Ils plongent le bec en terre pour se nourrir de vermisseaux

Je suis leurs petits sauts, des  vols low- cost allers-retours

Je ne sais s'ils font trembler la terre ou le ciel

L'air, les branches  ou tout à la fois

J'en perds le fil de mes phrases

Le temps de revenir au silence de l'écriture qui n'en est pas un

J'ai le regard heureux

Je joue le jeu de la patience: rester sans bouger derrière la baie vitrée

Où le moindre de mes mouvements briserait l'élan de l'oiseau

14:06 Écrit par Paola Pigani dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : résidence d'écriture de pure fiction, calvignac | |