Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 octobre 2021

Prochaines rencontres en Rhône- Alpes

 

 

Mardi 5 octobre Librairie Les mots bleus à Fontaines-sur-Saône

13, rue Pierre Bouvier 

 

 http://librairielesmotsbleus.com/

 

 

Vendredi 8 octobre

 

Librairie des Marais à Villefranche-sur-Saône 19h

https://librairiedesmarais.com/evenements

132, rue de la République 

 

Samedi 9 octobre

 

Ma petite librairie à Bourgouin-Jallieu 18h-21h

 

 

10 ans de la librairie

18h rencontre avec Paola Pigani, Laurence Peyrin, Elisha Papillon, et animée par Florence Herrlemann 19h dédicaces 20h apéro dinatoire

2, place de la Halle 

https://mapetitelibrairie.wordpress.com/ 

Jeudi 14 octobre

 

Médiathèque de Privas avec la librairie Lafontaine 20h30

Lecture de La chaise de Van Gogh à l'Atelier 18h30

http://www.librairielafontaine.com/events.php?blid=2919#376169 

 

Samedi 16 octobre

 

Médiathèque de Morestel 11h-12h30

Musée de l’industrie Textile de Vienne,  rencontre organisée avec la librairie Lucioles 15h30-17h

https://www.librairielucioles.com/ 

Mardi 19 octobre

Librairie Les Cocottes rousses à la bibliothèque de Saint-Symphorien-D’Ozon 18h30

 

https://librairie-lescocottes.fr

 

Samedi 30 octobre

Librairie de Paris à Saint-Étienne avec Valérie Paturaud 11h

 

https://www.librairiedeparis.com/

21 juillet 2021

La chaise de Van Gogh dans la revue Dissonances

article la renouée aux oiseaux Dissonances.jpeg

19 juillet 2021

La chaise de Van Gogh sur Terre à ciel

 

Roswitha Guillemin la chaise de van gogh.jpg

©roswhitaguillemin

 

Paola Pigani, La chaise de Van Gogh. La Boucherie littéraire, 2021

Avec ce beau recueil, Paola Pigani rend hommage à son père. Lui, qui a quitté l’Italie à l’âge de vingt ans pour rejoindre le maquis yougoslave, puis la Wallonie, qui a fait mille boulots, avant de finalement s’installer en Charentes pour cultiver la terre et élever des vaches, était de la caste des baraqui, ces immigrés italiens partis travailler en Belgique juste après la guerre.

La chaise de Van Gogh, que Paola Pigani a pu découvrir dans la chambre d’une auberge à Auvers-sur-Oise, où Vincent Van Gogh a vécu ses soixante-dix derniers jours, lui rappelle celle toute simple au dossier cassé sur laquelle son père s’asseyait le dimanche pour trier la ferraille, le cuivre.

Une chaise vide,
le temps immobile à quatre pattes.

Le parallèle entre Vincent Van Gogh et Lino, le père, revient de façon récurrente au cours du recueil. Vincent par les champs avec son pinceau, sa palette de couleurs ; Lino dans les champs avec sa faux, sa charrue, la bête, la herse.

À l’auberge d’Auvers-sur-Oise,
on a gardé la chaise de Vincent Van Gogh.
Passée l’ombre, tout reste vivant.
Lui les blés, toi les blés.
Lui le ciel, toi le ciel.
Lui l’alouette, toi l’alouette.
Lui la tristesse, et toi ?
Il aurait aimé tes colzas.
Il a peint les mangeurs de pommes de terre,
l’obscurité à pleines mains, la terre qui donne.

Parti d’Italie, Lino travailla dans les champs de Flandre, puis cumula divers boulots : jardinier dans un château près de Bruxelles, ferrailleur, orpailleur, vendeur de glaces, récupérateur de pièces de voitures, puis, finalement, agriculteur en Charentes.

À travers ce portrait, Paola Pigani se rappelle d’où elle vient, de ses racines italiennes, de ce père dont elle s’était éloignée plus tard pour vivre sa vie, qui avait tant bourlingué et tout fait avec ses mains. Elle se souvient de son rire, son écriture en fibrilles, sa chemise roulée jusqu’aux coudes, ses échappées rêveuses, ses silences, si rares qu’ils en étaient inquiétants, les photos en noir et blanc qu’il conservait dans son portefeuille, sa vieille deux-chevaux.

Elle se souvient de la ferme familiale en Charentes, des moissons, de l’herbe à arracher, L’orge, l’avoine, le maïs / Jambes nues au milieu.

Et de ce qui resta, après son départ : les arbres, les cosses de haricots blancs, les livres aux couvertures tachées, le costume de mariage, la liste du bétail avec le nom des vaches, la chaise vide.

Mourir en France.
Vos baisers à la terre.
La vie plantée là, même à l’envers.
Du froment, du maïs, du sorgho.
Les couleurs bien en chair pour que gagne la lumière.
Que suffise le ciel sur tant de douleur et de beauté.

 

Valérie Canat de Chisy   sur le blog Terre à Ciel

26 mai 2021

Prochaine rencontre dans les Cevennes

 

 

 

Capture-d’écran-2021-05-15-à-14.12.43-1212x640.png

 

http://ekladata.com/Q8sPlt-MsBngEf_0oU_a2V3rwzE.jpg

 

Joli festival à saint Ambroix , non loin D'Alés

En compagnie d'Hélène Dassavray, Estelle Fenzy et  Antoine Gallardo

qui tiendra bonne table avec tous ses ouvrages édités par La Boucherie Littéraire.

J'aurais le plaisir de lire des extraits de La renouée aux oiseaux et de la chaise de Van Gogh.

 

 

 

10 juin 2020

La renouée aux oiseaux mise en voix

la renouée aux oiseaux, la boucherie litteraire éditions, guillaume Richez, les imposteurs

 

La surprise du jour, une belle lecture d'un extrait de La renouée aux oiseaux:

 

 

https://chroniquesdesimposteurs.wordpress.com/2020/06/10/...

 

 

Un grand Merci à Gullaume Richez!

01 mars 2020

Prochaine rencontre à Strasbourg

 

Festival Entendez-voir

samedi 7 mars 

 

Strasbourg

 

 

Devenir le rendez-vous strasbourgeois et même national incontournable de
l'accessibilité à la culture à tous. Il s’agit de proposer un panel d’œuvres
cinématographiques et littéraires de qualité accessibles aux handicapés visuels, aux
sourds et des personnes valides au même moment, aux mêmes endroits.
 Inciter les libraires de Strasbourg et d'ailleurs à s'intéresser plus aux différents
formats du livre. Il s’agit d’ouvrir le champ des possibles pour favoriser l’accès à la
lecture: livre à gros caractères, livre tactile, livre audio et numérique, sans oublier le
podcast afin que les malvoyants, non-voyants et voyants puissent les retrouver dans
un même catalogue.
Dans la même lancée, il s’agit d’encourager les salles de cinéma à projeter davantage
de films tout public, accessibles en audiodescription et en sous-titrage.
Sensibiliser les plus jeunes dans les écoles au handicap visuel et à la surdité en
passant par des ateliers de cinéma adaptés à leur âge. Il s’agit de faire découvrir
l’audiodescription et le sous-titrage de manière interactive. Il s’agit également de
montrer comment s’analyse une image, comment s’écoute un film et comment se «
construit » un texte qui va permettre à des personnes mal ou non- voyantes et
personnes sourdes d’enrichir leur perception.

 

24 février 2020

La renouée aux oiseaux lue par Patrick Joquel

 

Un grand merci à Patrick Joquel!

 

" Un beau livre vert sur le thème de la perte. Une poésie intimiste, qui se chuchote  à l’émotion, au silence. Une poésie qui avance à pas comptés sur des territoires d’enfermement.

 

Ce matin je suis retournée à l’arbre

on m’a laissé sortir

 

J’ai regardé le trou dans l’écorce

j’ai posé ma main sur la blessure

 

Depuis il n’y a pas eu de passage

 

 

Il y a eu le temps de l’attente, puis celui de la perte : perte du bébé, de l’enfant.

 

Je dis

voici les mains qui ont tenu l’enfant

 

et plus loin

 

on me donne des barbituriques

pour oublier

le petit corps d’os et de ténèbres

 

Un enfermement dans les murs, avec des surveillantes, d’autres femmes, et le travail pour la collectivité : jardinage, lessive… Un travail pour s’occuper, pour retrouver un goût à la vie quand tout ramène à la mort. On suit ainsi le poème de page en page dans ce douloureux dialogue avec soi-même et le vide.

 

Un enfermement en soi. Avec l’arbre pour interlocuteur. L’arbre et ses chants d’oiseaux..."

 

http://laboucherielitteraire.eklablog.fr/

Patrick Joquel

www.patrick-joquel.com

 

19 novembre 2019

Prochaines rencontres à Pont Saint Esprit

 

 

 

 

ob_d3e533_affiche-a3-fdl-rvb.jpg

 

Salle des Fêtes - La Cazerne
entrée libre

http://www.festivallivrepont.fr/

 

 

couv des orties.jpgRenouéebis.jpg

 dimanche 24 novembre

11h 

  Table ronde poésie avec les éditeurs, en présence de Danièle Faugeras, éd. Po&Psy, Antoine Gallardo, éd. La Boucherie littéraire, et avec la participation de Paola Pigani, animée par Frédérick Gambin.

15h30

Rencontre-lecture autour de Des orties et des hommes, éd.Liana Levi, animée par bruno Michel