Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 avril 2022

Arles

arles travailleur de rue.jpg

©paolapigani

 

 

Et si c'était un homme dans ce brouillard de poussière

Et si c'était un homme qui scie et  meule un seuil de pierre

Et si c'était un homme qui voit unr passante ralentir son pas et

accepte qu' on le photographie  "à condition que ce ne soit pas pour la Provence"

 

Cet homme bien vivant je voudrais lui dire Tu

Je voudrais le remercier de réveiller l'ombre de la rue par son travail et son rire sonores.

Je ne saurai rien de sa fatigue , de ses yeux cachés

ni de ce qui , le soir apaise ses mains  d'avoir tant trembler .

 

13:00 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

04 avril 2022

Résidence d'auteur en Arles

 

 

 

 

 

Invitée par  la médiathèque et  la municipalité de Arles,

j'ai la chance de vivre et d'écrire dans cette ville quelque temps 

pour une autre approche du Rhône, de la mer, des vivants et des morts.

arles l'ange poivré.jpg

©paolapigani

 

 

Suivre le doux dédale des rues entre la lumière et les ombres que distillent les pierres, les petites vierges au coin d'anciennes bâtisses  jusqu'aux anges poivrés de mélancolie dans le grand cimetière.

 

 

12:31 Écrit par Paola Pigani dans Agenda, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : résidence d'auteur, arles, travail en cours

03 avril 2022

Voyager avec les arbres

grimoires d'insectes 2.jpg

message secret pierre.jpg

un sein d'aubier.jpg

©paolapigani

 

 

 

Elle marchait sans heurt
Sous le couvert des arbres
Sans rien vouloir saisir

La forêt délivrait ses alliances insensées
Peu importait que la moitie du monde
Seulement, soit visible

Message sur une pierre
Graphes d'insectes
Un sein d'aubier

L'éternité suivait son chemin.
Il n'y avait plus de saisons
Plus de guerres.

 

Inédit.

 

16:47 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : en marchant en écrivant, voyage en foret

31 décembre 2021

Vers l'an nouveau

lac devesset 1.jpg

lac devesset 2.jpg

lac devesset 3.jpg

lac devesset 4.jpg

©paolapigani

 

 

 

Aux confins de l'hiver

chercher une passerelle

entre les eaux glacées

pour marcher et atteindre

le plus lentement possible

l'an nouveau.

10:56 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lac gelé, ardèche, haute loire

25 septembre 2021

En passant

feuille d'automne 2.jpg

©paolapigani

 

 

Au seuil de l'automne

s'attacher à la lumière

remercier l'araignée

pour sa leçon éphémère

©paolapigani

 

16:52 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : automne, araignée, éphèmère

11 septembre 2021

Valse des eaux

portrait-camille-claudel.jpg

 

Deux heures de train aller-retour pour revoir la valse de Camille Claudel et c'est en m'oubliant dans la contemplation de la Seine ce jour de septembre que j'ai senti son âme adolescente  danser entre deux rives.

 

Nogent sur seine.jpg

©paolapigani

 

 

 

 

 

21:13 Écrit par Paola Pigani dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : camille claudel, nogent sur seine

09 septembre 2021

Paris

annonce rentrée litteraire.jpg

©paolapigani

 

" L'Esperance  dans les arbres passe

On l'entend le soir dans Paris "

 

Jean Follain

 

 

 

Joie de longer la scène la Seine avant de retrouver l'équipage Liana Levi et d'accompagner l'accostage de Szonja, l'héroïne de mon dernier roman Et ils dansaient le dimanche.

22:07 Écrit par Paola Pigani dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jean follain, paris, et ils dansaient le dimanche

21 mai 2021

Ardennes bis

rimbaud 3.jpg

©paolapigani

 

 

 Le monde a soif d'amour : tu viendras l'apaiser"

Arthur Rimbaud

Je reviens d'un voyage en adolescence . Retrouvées les émotions ressenties à 18 ans en arrivant à Charleville Mézières ( après un périple en auto stop depuis Angoulême): les quais de la Meuse, les pavés de la place Ducale , la tombe de Rimbaud dans le vieux cimetière ...mais plus étrange a été ce sentiment de gravir seule les escaliers de bois mort menant à l'appartement où il vécut avec les siens , des pièces vides, quelques photos de villes sur le marbre des cheminées, de grands archipels de papier sale sur les murs, la lumière chiche derrière les persiennes...

J'ai poursuivi mon voyage en adolescence à travers des horizons tremblant de blé en herbe, de colza humide...suis allée à la rencontre des élèves des lycées de Somme Vesle, Reims, Rethel,Brière . Embarqués tous ensemble en tsiganie pour un autre voyage avec mon roman N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures.

Nos voix, nos regards ont traversé toutes les voiles de papier pour aller plus loin dans l'histoire, le métier d'écrire...
Échanges passionnants rendus possibles grâce à la préparation  et l'accompagnement de Caroline Oudart, Sophie Gimenez d'Interbibly, les professeurs et documentalistes et bien sûr les jeunes que je remercie chaleureusement de donner du sens à mon travail.

rimbaud.jpg

En passant

ange qui rit.jpg

 

©paolapigani

 

 

Quelque part , entre pierre millénaire et pluies de mai , un ange sourit aux temps incertains...


 

 

 

 

©

19 mai 2021

Ardennes

la route d'andré d'hotel.jpg

Avant de nous promener sur les routes, il faut nous envelopper d'éternel .


André Dhôtel

Dans le train entre Reims et Charleville Mézières. ..

ardennes.jpg

©paolapigani