Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 juillet 2020

Deux écrivains sur la paille

 

 

 

 

Quand un libraire  bien intentionné met deux écrivains sur la paille...

2020_07_04_pigani_et_el_amraoui_(10)[1].jpg

 

2020_07_04_paola_pigani_(2)[1].jpg

2020_07_04_pigani_et_el_amraoui_(9)[1].jpg

©carlodeboisset

 

librairie des marais,la vague des livres,mohammed el amraoui,des orties et des hommes,la renouée aux oiseaux

librairie des marais,la vague des livres,mohammed el amraoui,des orties et des hommes,la renouée aux oiseaux

librairie des marais,la vague des livres,mohammed el amraoui,des orties et des hommes,la renouée aux oiseaux

librairie des marais,la vague des livres,mohammed el amraoui,des orties et des hommes,la renouée aux oiseaux

©laurentflechier

 

 

...cela donne de belles heures partagées au milieu des herbes folles et d'un public plus que présent.

 

Un grand merci à l'association La vague des livres, La librairie des marais et Bertrand Lamure .

IMG_20200703_190334_651.jpg

20 décembre 2019

Heureux comme un naufragé

pasolini pignon ernest.jpg

 

 

 

Un homme court dans le village endormi

L’écho de ses pas monte avec les brumes

Un homme traverse le matin

Sans l’ombre d’un doute

Pier Paolo cherche des lieux

Qui n’existent plus

Il s’approche des maisons vides

 croit voir Guido son frère assassiné

Mais c’est un cheval

Un oiseau

Un reste d’orage

Qui remuent dans l’herbe haute

Pier Paolo commence alors

Un nouveau voyage

Entre les rails de fonte

Et le sillage des nuages

Il court, il dévale

Les collines de Belluno

Il dévale son enfance

 

Il cielo fugge,

E un cieco fiume [1]

 

Guido si loin

Les champs escarpés

Les rues d’Udine

Les lions jaloux de Venise

Il court, il dévale

Jusqu’au ras du monde

Jusqu’à cette poitrine glabre

Qu’il mord de rage

Dans un rire d’amour

Sur le sable d’Ostia.

 

La fronte e la radice

Dei tuoi negri capelli

Sono lidi remoti,acque deserte .

Io li guardo affranto,

Felice, comme un naufrago[2].

 

[1] Le ciel fuit, c’est un fleuve aveugle

 

[2] Le front et la racine

De tes noirs cheveux

Sont des rivages lointains, des eaux désertes

Je les regarde épuisé,

Heureux, comme un naufragé.

 

 

 

 

Paola Pigani.  Un printemps sans vie brûle. Anthologie Pasolini. La Passe du vent. 2015 

 

09 novembre 2018

Hommes de l’avenir, souvenez-vous de nous !

 

  • Le 9 novembre 1918, deux jours avant l’armistice disparaissait Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire. 

 

 

Apolinaire, hommes de l'avenir souvenez vous de nous, éditions La passe du vent

 

Crains qu’un jour un train ne t’émeuve plus 

Guillaume Apollinaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hommes de l’avenir, souvenez-vous de nous !

POUR SALUER GUILLAUME APOLLINAIRE

Auteurs : Collectif

collection :

date de parution 02/2018

ISBN : 978-2-84562-318-7

168 p. / Illustré / 14 x 20,5 cm / 12 €

Hommes de l’avenir, souvenez-vous de nous ! Une anthologie pour saluer Guillaume Apollinaire.
« Hommes de l’avenir, souvenez-vous de moi... », s’exclame Guillaume Apollinaire dans « Vendémiaire », le poème qui clôt son recueil Alcools, paru en 1913. Cinq ans plus tard, le poète disparaissait à trente-huit ans, terrassé par... la grippe espagnole, le 9 novembre 1918, deux jours avant l’armistice qui mettait fin à la Première Guerre mondiale.
Pour aider à « se souvenir », à travers l’auteur de Calligrammes, des dix millions de victimes de la Grande Guerre, le présent ouvrage réunit, dans la diversité de leurs voix, onze poètes ou écrivains de notre temps. Et regroupe aussi, outre le texte du spectacle créé à l’occasion de ce centenaire, une vingtaine de dessins dus à de jeunes artistes, qui ont aujourd’hui l’âge qu’avaient la plupart des combattants de 14-18.

SAMANTHA BARENDSON • GABRIEL BELMONTE • ALAIN FISETTE • ALAIN FREIXE • ALBANE GELLÉ • AHMED KALOUAZ • MICHEL KNEUBÜHLER • EMMANUEL MERLE • RAPHAËL MONTICELLI • PAOLA PIGANI • FRANCIS PORNON • JEAN ROUAUD

Autant de contributions pour redire avec un autre grand poète du 20e siècle, Jacques Prévert : « Quelle connerie la guerre ! ». Et quel précieux bienfait que la paix...

Une vingtaine de dessins choisis parmi ceux réalisés, sous la houlette de leur enseignant, Dominique Simon, par cent quarante – oui, cent quarante ! – étudiants de l’École Émile-Cohl illustre cet ouvrage.

Illustration de couverture : Dominique Simon.

09 janvier 2017

Poésie vivante

 

 

 

editions la passe du vent,tanguy Guezo,thierry renard,polaris

 

 

 

 

Lectures de poètes vivants!
mercredi 11 janvier 2017 de 14:00 à 17:00

Tanguy Guezo tire le portrait des poètes Pandora

En résonnance avec l'exposition, l'Association Le Polaris de Corbas et la médiathèque municipale invitent  Samantha BarendsonFrederick  HoudaerStéphane Juranics, Emmanuel MerleGeneviève Metge, Paola Pigani pour emplir de poésie un après-midi neigeux.

Programme de l'après-midi : 

14h - Geneviève Metge

15h - Paola Pigani

15h30 - Stéphane Juranics

16h - Samantha Barendson

16h30 - Frederick Houdaer

17h - Emmanuel Merle

 

 

 

 

10 août 2020

Prochaine rencontre en Bretagne

 

 

IL FAIT UN TEMPS DE POÈME

Jeudi 12 décembre à 20h30 à la librairie Le Bel Aujourd'hui

19 rue Ernest Renan
22220 Tréguier
02 96 92 20 24

 

 



Pour cette nouvelle édition en partenariat avec le Carré Magique, 

Yvon Le Men nous présente l’autrice Paola Pigani et sa poésie autour d’une rencontre ponctuée de lectures.

Un peu plus d’informations sur le site du Carrée Magique : 

https://www.carre-magique.com/spectacle/paola-pigani/

 

 

Renouéebis.jpg

    indovina couv.jpg                                                           le coeur des Mortels couv.jpg