Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 août 2016

JO 2016

 

 

 

 

 

Elle équeute des haricots verts

Devant les jeux olympiques à la TV

Ses doigts sont aussi souples

Que ces drôlesses

Les gymnastes

Lui donnent  le tournis

Ce soir elle ira plonger

Ses jambes bleues

Dans l’eau de la rivière

22:51 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jo2016

17 août 2016

Souvenir de chasse

 

 

Il avait fallu  marcher encore

Terre sable ou cailloux

Écouter

Vent oiseaux ou  pluie

Jusqu'à la clairière

Où nous attendait

 

Un renard

Son regard de bête humaine

Nos  mains tendues

N'avaient  pas de poids

Il s'était enfui

 

 Nous étions  restés seuls

Avec nos rêves de caresses.

 

 

 

 

12:38 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

25 juillet 2016

Remake

 

 

 

 

Saint Jean

un vent d'ailleurs fait de juin

un mensonge

je te parle de ce fou qui a massacré

l'horloge astronomique

dans la cathédrale

je te demande

contre qui

contre quoi sa folie

le temps ou Dieu?

Tu ne réponds pas

Je pense à cet autre fou

deux coups de couteau

et de l'acide sulfurique

sur la Danaé de Rembrandt

contre qui

contre quoi?

Je pense à ces vers de Guillevic

écrits alors que tu venais

d'arriver au monde

 

Rêver le temps

devenu corps

 

Contre toi.

06:57 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saint jean, lyon, guillevic, rembrant

23 juillet 2016

PLM

 

 

 

 

 

Paris-Milano

Prés de moi s’affale

Un corps  sans bagage

Cœur léger cheveux jaunes

Je suis aventuré me dit l’homme

Je prends ce train pour rien

Pas de billet pas de bagage

Je voudrais voir la mer

Aller jusqu’à Marseille

 

Il a besoin de moi

Pour lui dire comment est cette mer

et pour recharger son téléphone

Comment elle est ?

Dit-il, les yeux

Entre deux tranches de pains

Dis, comment elle est ?

Qui ? Quoi ?

La ville ? La mer ?

La mer

 

Elle entre dans la ville comme toi

dans ce train

Avec son odeur

Et tout ce qu’on ne dit pas

On ne  dit pas parfum

On dit odeur

Parce qu’elle a un corps

Elle est au dessus en dedans

Facile à prendre

L’homme  se ramasse et s’embrasse

Bien serré en lui-même

Il s’endort

Sa vie a juste la dimension d’un siège TGV

Un caisson prêt à être largué sur le vieux port.

 

 

Pour Mika Biermann, Nancy 12 septembre 2015

 

 

23:30 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mika biermann, plm paris lyon marseille

21 juillet 2016

En attendant l'orage

20:20 Écrit par Paola Pigani dans Des films, Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hinar saleem

19 juillet 2016

Pour Charlie

 

 

 

 

 

Juste une boite

Il demandait ça parfois à minuit

On la lui apportait

C’était la fête

 

Une vie courte ça ne se nourrit pas de cailloux

Il faut jusqu’au bout pour la traverser

Des sardines à l’huile,

Une clarinette,

 Des dinosaures,

 Des cris de Rose,

 Un violon

 

Et  pour  écraser le cercueil blanc

La carcasse d'amour d'un géant

 

 

Charlie a rayé la surface de la terre

avec ses crayons et ses roues de vélo

Puis a trouvé mieux à faire 

 il s’est gonflé à l’hélium pour survoler tout çà.

 

Pour  Clémentine  et Thierry Mussotte

 

06:24 Écrit par Paola Pigani dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : clémentine mussotte, thierry mussotte

28 juin 2016

Je ne vois pas l'oiseau

Stèle pour oiseaux.jpg©paolapigani

 

 

 

 

Je ne vois pas l'oiseau
Qui jouerait au nuage,

Mais je vois le nuage
Qui jouerait à l'oiseau.

 

Guillevic

06:03 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guillevic, cimetière de loyasse

27 juin 2016

Proche de partir

securedownload (5).jpg

©paolapigani

22:10 Écrit par Paola Pigani dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

25 juin 2016

Dans la fête servile

WP_000725.jpg©paolapigani

 

 

 

Pendant que des mortels la multitude vile,
Sous le fouet du Plaisir, ce bourreau sans merci,
Va cueillir des remords dans la fête servile,
Ma Douleur, donne-moi la main; viens par ici (...)

 

 

Baudelaire

21:50 Écrit par Paola Pigani dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : baudelaire

24 juin 2016

Les milusos

WP_000513.jpg©paolapigani

 

 

Les jeunes cracheurs de feu de Mexico

Ils se remplissent la bouche d’alcool
et le crachent sur une bougie allumée
aux carrefours. Partout, en fait,
où les voitures forment une file et les conducteurs
sont fâchés ou frustrés et cherchent
à se distraire- c’est là qu’on trouve
les jeunes cracheurs de feu. Faisant ce qu’ils font
pour quelques pesos. S’ils ont de la chance.
Mais au bout d’un an, ils ont les lèvres
desséchées, la gorge irritée.
Ils n’ont plus de voix un an après.
Ils ne peuvent plus parler ni crier-
ces enfants silencieux qui chassent
à travers les rues avec une bougie
et une canette de bière pleine d’alcool.
On les appelle les milusos. Ce qui veut dire
les « mille usages ».

 

 

Ray Carver

21:35 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ray carver