Guillevic 2016linoines la renouée aux oiseaux UA-98678848-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 novembre 2022

Anniversaire de pluie

vaulx en velin jour de pluie 30 novembre 2018.jpg

©paolapigani

 

 

Bevi bevi la pioggia
Bevi bevi la gioia
Effimere sono
E l'amore eterno

 


la chanson d'Elsa dans 
Et ils dansaient le dimanche
Éditions Liana Levi

 

Lorsque j'ai photographié ces grues sous la pluie du 30 novembre 2018 à Vaulx en Velin , j'ignorais tout encore de la vie imaginaire de Szonja, d'Elsa et de leurs camarades de la cité Tase. J'observais , je tentais d'habiter cette banlieue, captée par tous ses rayons humains comme celui de cette lycéenne qui lors d'un atelier d'écriture m'avait  lancé sans complexe qu'elle ignorait la signification du mot grue. Elle connaissait par contre Alcatraz  Island et jubilait de la glisser dans sa micro fiction. ..

27 novembre 2022

A la mémoire de Raymond Gureme

 

From circus acrobat to Resistance fighter: the story of Raymond Gurême –  Forgotten Cosmopolitans

0ui-survivant-5-raymond.jpg

©jeannettegregori

 

Raymond Gurême est décédé le dimanche 24 mai 2020 à l'hôpital de saint Germain Lès Arpajon dans l'Essonne, à presque 95 ans.
Ce dimanche aura lieu l'inauguration d'une stèle en son hommage en présence de sa très nombreuse famille et des voyageurs de sa communauté.

La marche de Raymond : Commémoration de l'internement des Tsiganes et Gens du Voyage

14 Chemin de Saint-Michel, 91180 Saint-Germain-lès-Arpajon

09 novembre 2022

A tout ce que je perçois

guillevic

©paolapigani

 

 

Dis, qu'as-tu compris ?
 
Je sens, je ressens,
Je vis en communion
 
Avec tout visage
Et du nuage au brin d'herbe,
 
Si je ne comprends pas,
Je me donne
 
À tout ce que je perçois
Ou que je devine.
 
Eugène Guillevic, Hôtes de la lumière

10:19 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guillevic

02 novembre 2022

Lumière

Bonnieux.jpg

©paolapigani

 

Lumière promise

Perdue revenue​

Tremble encore avec le vent

​ Les fougères, les feuilles du peuplier​

A l'heure où sur les vitres froides

L'or du jour

N'est plus monnaie courante​

À l'heure où

Pauvres parmi les pauvres

Nous voudrions​

Une seule présence​

Lumière se perd

Lumière promet

Lumière revient

Poème extrait du recueil "L'éphémère, 88 plaisirs fugaces. Éditions Bruno Doucey. 2022.


@paolapigani

 

 

21 octobre 2022

Quand on reconnaît un peuple à ses chants

22:19 Écrit par Paola Pigani dans Musique, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lisboa, portugal, marisa, gente da minha terra

16 octobre 2022

Notre vie est un voyage

IMG_20221014_185448.jpg

©paolapigani

 

 

Notre vie est un voyage
Dans la nuit et dans le vent
Nous trouvons notre passage
À travers espace et temps
Rien jamais ne nous arrête
Et du soir jusqu’au matin
Chaque nuit est une fête
Et non pas un songe vain

 

Fernando Pessoa

 

22:11 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : portugal, pessoa

14 octobre 2022

La mémoire et la mer

IMG_20220919_140217.jpg

©paolapigani

 

 

Ici descendirent les ancres obscures
De ceux qui vinrent à la recherche
Du visage du réel de toutes les figures
Et osèrent, aventure incroyable
Vivre l'entièreté du possible.

Sophia de Mello Breyner

22:15 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sophia de mello breyner, poesie

04 juillet 2022

Prochaine rencontre à Noirmoutier

 

 

Joie d'avoir été choisie par  Gaëlle JOSSE pour le prochain  duo de l'été  proposé par la librairie Trait d'union.

Jeudi 7 juillet à partir de 18h00 

https://librairietraitdunion.fr/storage/2022/07/Gae%CC%88...

 

 

Librairie-Café
Trait d’Union

1 bis, rue du Grand Four
(juste derrière le château)
85 330 Noirmoutier

Tél : 02 51 35 59 22

 

 

 

 

14 mai 2022

Un autre horizon

palettes 2.jpg

©paolapigani

 

Ici on recycle des palettes avec des garçons maliens
qui sous leur casque entendent à peine leurs coups de marteau Ici, on cherche un autre horizon Après les bâtis, les éboulis, les passages Le ciel est à tout le monde.

palettes 3.jpg

12 mai 2022

Charentes

gare cellefrouin.jpg

©paolapigani

 

 

La vieille gare de Cellefrouin monument d'enfance

devenue si petite Parmi les herbes folles

 Plus loin la rivière répond toujours   au nom de Son

Elle en donne  encore  de cette eau qui nous enlaçait 

J'entends  des petits cris dans les buissons

Sommes - nous devenus oiseaux  ?

Éparpillés de saison en saison aux confins du Poitou-Charentes et au delà?

Nous n'avons jamais rien déchiré

Ni ce voile transparent sur le blé tendre

Ni le bleu du temps

 

 

 

 

 

 

18:25 Écrit par Paola Pigani dans Poésie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gare, cellefrouin, charente